• Grimpeuses

Témoignage - Allier sa passion à son métier

Updated: Jan 16

Rachel Labille, responsable de la salle Altissimo Nantes nous parle de son histoire avec l’escalade. De la découverte de ce sport jusqu’au poste qu’elle occupe désormais, elle nous fait part d’un chemin guidé avant tout par la passion.


Je me présente, Rachel Labille, responsable de la salle d'escalade Altissimo Nantes depuis maintenant 8 ans.


Il faut avouer que je n'étais pas du tout prédestinée à faire carrière dans le milieu de l'escalade. J'ai effectué l'ensemble de mes études dans le domaine du commerce et de la communication. Alors pourquoi l'escalade ? C'est une longue histoire. Mais je vais faire bref.


Je me suis rendu compte que je ne prenais plus aucun plaisir dans mon métier car le sens du partage de compétences, de connaissances et le sens de la communication n'étaient plus. J'ai donc cessé mon activité pour suivre une formation à domicile. Avec ce changement professionnel et cette formation, du temps s'offrait à moi. A côté de mon lieu d'habitation, une salle d'escalade : Altissimo Grabels. Je n'avais jamais grimpé, alors "pourquoi ne pas tester ?". C'était il y a 10 ans !!!


J'ai découvert un monde d'entraide, où les grimpeurs les plus "expérimentés" n'hésitaient pas, à m'apporter à "moi, petite nouvelle de la salle", assurage et conseils. Des grimpeurs qui m'ont fait découvrir "moi la novice" les falaises. Eux dans du 7c, moi dans mon petit 5C en pleine galère, à chaque mousquetonnage. Et pourtant ! Aucun jugement, juste des conseils, des applaudissements même, lorsque j’enchaînais la voie. C'est formidable ce sentiment de partage, de liberté, de dépassement de soi. Un vrai retour aux sources, en cohésion avec mes valeurs humaines.


Je me suis donc retrouvée à travailler de 7h à 13h chez moi pour ma formation, et filer à la salle d'escalade ou en falaise, de 13h30 à 22h parfois.


Un poste d'agent d'accueil se libérait à la salle d'Altissimo Grabels. J'ai donc pris la décision de postuler, avec le soutien de Nicolas Bartholomé, responsable de la salle.


Dans ce contexte et avec mes bagages scolaires et professionnels qui n'étaient pas du tout liés au monde de la grimpe, j'ai eu la chance d'avoir face à moi Olivier Marinx, gérant du réseau Altissimo qui m'a fait confiance sur mon envie d'évoluer dans ce domaine d'activité.


Il m'a offert une sacrée opportunité : me former au sein de la salle de Grabels en acceptant ma candidature à ce poste d'Agent d'accueil. Cela m'a permis d'apprendre le fonctionnement d'une salle d'escalade, son organisation, sa gestion aux côtés de Nicolas, dit Bartho dans le monde de l'escalade.


C'est là que, pour moi, tout a commencé. Je n'arrivais pas à croire que j'avais cette chance incroyable d'allier ma passion sportive à mon métier. Progresser grâce aux grimpeurs qui m'amenaient en falaises, et surtout en grandes voies.

Ah les grandes voies !!! Elles sont devenues pour moi mes espaces de jeu réguliers. En plus, ce n'est pas ce qui manque sur Montpellier, Millau, Marseille... Je souhaitais en découvrir encore et encore. Car la sensation procurée est démentielle. Cette liberté, cet engagement, ce dépassement de soi tout en se sentant petite face à cette nature. On se sent privilégié de découvrir des espaces auxquels seul nous, grimpeurs, pouvons accéder !


Il nous arrivait, avec mon compagnon de cordée, juste après une journée de 6h en grande voie, de nous diriger vers la salle d'escalade de Grabels, afin effectuer une autre séance d’entrainement... L'avantage c'est que j'étais déjà sur place pour prendre mon poste à l'accueil de la salle ;-).


Quand ton "travail" est aussi ta salle de sport, forcément, tu en viens à passer plus de temps à TA salle que chez toi. J'ai ainsi pu "rattraper le temps perdu".


J'avais une soif insatiable de connaissances et d'apprentissages. Que ce soit en technique de grimpe, ou dans l'apprentissage du fonctionnement d'une salle d'escalade.

La confiance d'Olivier Marinx vis-à-vis de mon investissement s'est manifestée encore plus lorsqu'il a accepté ma candidature au poste de responsable de sa nouvelle salle d'escalade à Nantes. Une belle récompense pour moi, et surtout, un sacré challenge à relever. Mettre à profit toutes les connaissances acquises à Grabels et les mettre en application dans la nouvelle salle Altissimo de Nantes.


Cela n'a pas été facile au début. Il y avait tant de choses à mettre en place, et surtout tant d'envies de voir ce projet grandir... Oui, j'avoue, je suis de nature impatiente, alors il a fallu que j'apprenne à faire les choses petit à petit. Avec l'aide constante d'Olivier, de Bertrand Ulmann, de Nicolas Bartholomé, Sylvie, de Loic (et tant d'autres...) mais aussi d'une superbe équipe qui est présente depuis le début de l'aventure.


Et le résultat est là aujourd'hui. Je suis très fière de ma salle, de mon équipe, des grimpeurs qui nous suivent dans cette magnifique aventure depuis l'ouverture de la salle en décembre 2013.


Je ne regrette rien de mes choix de vie. Ils sont des plus conformes par rapport à mes valeurs humaines. Valeurs que nous essayons, mon équipe et moi même, de mettre au premier plan au sein de notre salle d'escalade Altissimo Nantes.


Je vous vois venir : oui les falaises montpelliéraines me manquent, oui le soleil du "SUD" me manque aussi. Mais la chaleur humaine que nous avons au sein de notre belle salle, l'ambiance que nous avons réussi à y instaurer, grâce à nos grimpeurs.... Cela vaut tout l'or du monde.


En cette période de crise sanitaire, cela se vérifie. Nous avons beaucoup de messages de soutien de la part de nos grimpeurs. Cela est difficile, pour mon équipe et moi même, de voir notre belle salle vide. D'être ainsi privés de leur présence. Nous attendons des jours meilleurs. Et lorsque ça arrivera, nous serons là. Encore et toujours. Pour notre salle, pour nos grimpeurs. Oui, nous serons là avec la même niaque et le même dynamisme. Car notre passion commune reste et restera l'escalade.


Alors en attendant, prenez soin de vous tous !


553 views0 comments