• Grimpeuses

Portrait : Hilaree Nelson, alpiniste de renom disparue sur les pentes du Manaslu

Retrouvée sans vie sur les pentes du Manaslu (8163 m) mercredi 28 septembre, l’Américaine Hilaree Nelson, capitaine de la Global athlete team The North Face, a exploré les plus hautes montagnes de la planète, réalisant souvent leur descente à ski, comme en 2018, sur le Lhotse (8516 m), une première. Retour sur le parcours de cette athlète inspirante.


« Elle faisait des exploits avec des alpinistes masculins de haut niveau, côte à côte », se souvient Dave Watson, guide de haute montagne présent sur le Manaslu (8163 m) quelques heures avant qu’Hilaree Nelson et son compagnon Jim Morrison ne tentent l’ascension de ce géant, le 8e sommet le plus haut du monde. « C’était une athlète incroyable, qui a révolutionné le monde de l’alpinisme, le tout avec grâce et un grand sourire. L'influence d'Hilaree est immense ».





Introuvable à plus de 8000 mètres d’altitude


Célèbre pour ses premières à très haute altitude, l’Américaine, âgée de 49 ans, capitaine de la Global athlete team The North Face, est tombée, lundi 26 septembre, dans une crevasse alors qu’elle entamait la descente à ski du sommet du Manaslu (8163 m), au Népal, aux côtés de son compagnon Jim Morrison. Avec cette performance, les deux alpinistes, partenaires dans la vie et adeptes des descentes à ski des plus hauts sommets du monde s’apprêtaient à nouveau à marquer l’histoire, un exploit déjà réalisé 2011 par l’alpiniste américain Adrian Ballinger.


Selon les témoins sur place, Hilaree serait tombée juste après avoir atteint le sommet. Son compagnon était alors descendu chercher des secours. Introuvable à plus de 8000 mètres d’altitude, ses chances de survies, au regard de la gravité de la chute, des conditions météo extrêmes et de l’instabilité de la zone, étaient infimes.


Il aura fallu attendre plus de deux jours pour que l’hélicoptère de secours parvienne à localiser son corps qui a été déposé au camp de base du sommet, avant d’être transporté par avion à Katmandou où elle a été incinérée.


Une alpiniste de renom, au milieu des hommes


Hilaree était athlète sponsorisée The North Face depuis 1999, peu de temps après avoir découvert le ski hors-piste, une révélation pour elle. Alpiniste de renom, elle a notamment été la première femme à gravir l’Everest (8849 m) et son voisin, le Lhotse (8516 m) en 24 heures. Six ans plus tard, de retour sur le Lhotse, la skieuse a signé, aux côtés de son compagnon Jim Morrison, la première descente de 4e montagne la plus haute du monde à ski.


« L'ensemble de la scène de l'alpinisme est encore très largement aux mains des hommes » explique Billi Bierling, directrice de The Himalayan Database, une base de données qui regroupe l’intégralité des expéditions ayant lieu dans l'Himalaya népalais. « Bien sûr, il y a quelques femmes incroyables, mais Hilaree était aussi une skieuse extrême, une discipline principalement dominé par les hommes ».




Un modèle pour les jeunes générations


Au fil de sa carrière, l’alpiniste a participé à plus de 40 expéditions dans 16 pays, du haut Himalaya à l'une des montagnes les plus reculées de la Birmanie, en passant par l'Antarctique, où elle a gravi, en 2020, les deux plus hauts sommets du continent avant de les descendre à ski. Athlète professionnelle, aventurière, femme et mère de deux enfants, Hilaree n’a cessé de se battre, sans complexe, avec les attentes et les limites imposées par la société, ce qui a fait d’elle un véritable modèle pour les jeunes générations d’athlètes.


Crédits photos : The North Face

33 views0 comments