top of page
_Cassou_Julia_Grimpeuses-Ailefroide-20023HQ-5093.jpg
  • Grimpeuses

Les spots de Grimpeuses 2024


Ils s’appellent “Burden of Dreams”, “Return of the sleepwalker”, “Soudain seul”, “The Process”, “Off the Wagon”, ou encore “La Révolutionnaire”. Mais kezako ? Sur un micro trottoir, il est fort à penser que les non initiés vous regarderont l’air interloqué, tenteront un vague “ce sont des titres de films ?”... Les passionnés, eux, vous les reconnaîtrez instantanément, des étoiles pleins les yeux, un sourire un peu hagard, à l'énoncé de ces voies de blocs les plus iconiques de la planète ! 


A l’origine selon certains un “simple” outil d'entraînement pour les alpinistes, les blocs sont devenus depuis de nombreuses années une discipline à part entière, représentée en compétition, et proposant une multitude de défis pour les grimpeurs et grimpeuses de tout niveau ; L’essor actuel des salles de blocs au sein des villes prouve l’engouement de cette activité qui permet à tout fan de grimpe mais également à des non grimpeurs.ses d’escalade “classique” de s’adonner à la joie des “crux” (et des “vols”) en toute sécurité . En extérieur, de nombreux sites proposent d’aller toucher le caillou, le vrai, ajoutant du piment supplémentaire loin du confort des tapis rembourrés et prises colorées qui vous disent où aller.


Depuis sa création, Grimpeuses a fait le choix de proposer des rassemblements autours de la grimpe en bloc en milieu naturel, afin de favoriser l’accès à un plus grand nombre de sportives (parfois impressionnées par l’escalade en falaise) et de promouvoir un certain état d’esprit présent sur la pratique en extérieur : connaissance de l’histoire du territoire, protection de l’environnement, rapport au vivant…


En 2024, Grimpeuses vous emmène dans la forêt de Fontainebleau en Seine et Marne et sur le site d’Ailefroide dans les Hautes Alpes. Petit zoom sur les “cartes d’identités” de ces deux spots français considérés comme mythiques, bien au-delà du monde de la grimpe.


Forêt de Fontainebleau 


Crédits photos : Eric Jakub - Fontainebleau Tourisme


Petit nom : “Bleau”

Étendue : 20 000 hectares

Type de roche : Grès 

Nombre de secteurs : 270

Nombre de blocs : 30 000

Labels : Forêt d’exception, réserve mondiale de Biosphère (UNESCO)

Histoire de la grimpe à Fontainebleau : Premiers grimpeurs début du XXe siècle, premier circuit crée en 1947



Ailefroide 


Crédits photo : Julia Cassou


Petit nom : Ailefroide, nom du hameau et de l’ensemble des sommets de “L’ailefroide” dans le département des Hautes Alpes.

Type de roche : Granit 

Nombre de secteurs : 3 (blocs), 40 (falaise)

Nombre d’ouverture : plus de 300 voies possibles en bloc, plus de 500 en falaise

Labels : situé au sein du Parc National des Ecrins

Histoire de la grimpe à Ailefroide : Haut lieu de l’alpinisme dès la fin du XIXe siècle, le hameau d’Ailefroide attire les grimpeurs de façon croissante à partir des années 50.

Histoire d’Ailefroide : http://www.vallouimages.com/ailefroide.htm 



Comentarios


bottom of page